Prends ton pied avec Irina la bombasse du telephone rose

Irina

Salut chéris du telephone rose,
Je m’appelle Irina, j’ai 22 ans. Je suis fiancée. Côté cœur, je peux dire que tout roule comme sur des roulettes. Côté professionnel, je suis à la recherche d’un emploi en ce moment.

Je fais du telephone rose depuis quelques mois déjà sur le 0895 020 800 sans que mon fiancé et ma belle famille le sachent.

Lire ma présentation

Faire du téléphone rose me permet de gagner de l’argent mais je ne considère pas cela comme un vrai travail. Je le considère plutôt comme une partie de plaisir que je partage avec tous les hommes qui m’appellent. J’avais remarqué depuis longtemps que mon beau père n’arrêtait pas de me mater. Quand j’ai commencé à faire du tel rose, j’ai eu l’idée de l’allumer pour voir de quoi il était vraiment capable. J’avoue qu’à son âge, il est encore bien foutu. Il s’appelle Richard, il est dans la cinquantaine mais à le voir, on ne dirait pas. Mon fiancé me dit qu’il fait encore du jogging. Il y a quelques semaines, lors d’un dîner de famille, je me suis retrouvée toute seule avec lui dans la cuisine. C’était une occasion rêvée pour le séduire avec mon telephone rose de coquinette. J’en ai bien profité.

Comme je portais une robe moulante, assez courte. Je me suis mise devant lui puis je me suis penchée pour ramasser une cuillère que j’avais fait tomber. Je me suis vite retournée pour voir sa réaction. Il a réagi exactement comme je m’attendais. Je me suis approchée de lui alors il était tellement gêné qu’il ne savait plus quoi me dire. J’ai passé doucement mes mains entre ses cuisses, c’était un geste osé mais j’étais bien obligée pour le faire réagir. On est revenu tranquillement à table pour le dessert. On s’échangeait des regards coquins discrètement jusqu’à la fin du dîner. Au moment de se dire au revoir, j’ai trouvé le moyen de glisser mon numéro de telephone rose dans une poche de sa veste…

Irina au telephone rose entre en action !

Un dimanche après-midi alors que je m’apprêtais à sortir, j’entends mon téléphone sonner. C’est Richard. Il m’a appelé aussitôt que possible. Il me dit que sa femme est sortie avec des copines du coup, il en a profité pour m’appeler.

Mon fiancé aussi était sorti ce jour là sinon je n’aurai pas décroché mon téléphone rose. Je me suis assise dans le canapé pour discuter tranquillement avec lui. Là, je le sentais plus à l’aise de m’allumer ouvertement au téléphone que lorsqu’on est face-à-face. Je lui ai dit que son fils n’est pas là. C’est surtout ce qui le rassure. Comme Richard sait que je m’habille toujours très sexy, il me demande comment je suis habillée. Ce jour là, je portais une robe moulante blanche avec des motifs à fleur rouge. Comme il faisait très chaud, je portais des sandales. J’ai attaché mes cheveux en queue de cheval.

Une bonne queue énorme au telrose

Richard me dit qu’il est confortablement allongé dans le lit et qu’il aimerait bien m’avoir à ses côtés. Il me dit qu’il a déjà une queue énorme et bien dressée rien que pour moi. Il avait tellement envie de moi depuis longtemps qu’il ne perd pas une minute au telephone rose. Je le rejoins dans son lit, j’enlève mes sandales pour me glisser à côté de lui. On ne perd pas un instant vu que mon fiancé aussi risque d’arriver à tout moment.

Comme Richard est déjà en caleçon, je commence à glisser ma main dedans pour caresser son gros engin. Je sens Richard qui s’excite de plus en plus avec mes caresses. Il commence aussi à glisser sa main sur ma robe pour la remonter. Puis pose délicatement sa main entre mes cuisses et remonte jusqu’à ma petite chatte. Il me caresse si bien que j’en ai les larmes aux yeux alors il commence à me doigter profondément.

Quand il a vu que je commence à prendre du plaisir, il m’allonge sur le dos et vient entre mes cuisses pour me faire un bon cunni. Même mon fiancé ne m’a jamais aussi bien léché. J’ai adoré tout ce qu’il me faisait. En même temps, je continue à caresser sa queue avec mes pieds.

Je sentais ses couilles gonfler de plus en plus !

Au moment où il s’est relevé, je mouillais tellement qu’il en avait aussi sur le menton. Richard me procurait plus de bien avec ses mains et sa langue que son fils avec sa queue. Il a bien écarté mes jambes pour enfiler sa grosse queue dans ma chatte. C’était brutal et tellement jouissif. C’est le genre d’homme qui sait très bien comment s’y prendre avec les femmes. Il faisait des va-et-vient tellement vite que je perdais mon souffle. Je suis encore en extase quand il sort vigoureusement sa queue. Il se penche juste en face de ma bouche pour y pénétrer sa bite. Il est le premier avec qui j’essaie cette position. C’est tout simplement exaltant !

Vas et viens dans ma bouche !

Il me tient la tête tout en faisant des va-et-vient dans ma bouche !

A un moment, il l’a enfoncé si profondément que j’ai senti son gros gland percuter le fond de ma gorge ! Après avoir bien baisé ma bouche, il sort sa queue et me demande de me mettre à quatre pattes. Une fois que je suis à quatre pattes, il me tape un peu les fesses, cela m’excite encore un peu plus. Il me lèche si bien l’anus que cela me fait jouir. Il commence à me doigter le petit trou pour bien me préparer. Brusquement je sens sa queue pénétrer mon anus. J’ai crié tellement cela faisait mal mais il continuait à me sodomiser. Après quelques va-et-vient, j’ai commencé à beaucoup aimer cela que je couinais de plaisir. Je l’entendais aussi gémir.

Après quelques instants, il pousse un cri si fort, j’avais compris qu’il allait jouir. Il a bien rempli mon petit trou. Une fois qu’il s’est vidé en moi, il s’est penché sur moi pour reprendre son souffle. Je n’ai jamais rien vécu d’aussi torride. J’ai tellement aimé que je ne tarissais pas d’éloge sur sa façon de faire l’amour au telephone rose. On s’est promis de garder tout ce qui s’est passé pour nous pour éviter tout problème. C’est toujours agréable de voler quelques minutes de plaisir. On s’est promis de revivre ce moment une prochaine fois puis on s’est quitté. J’ai envie de revivre une expérience aussi torride avec vous au telephone rose alors appelez-moi, je vous attends. A bientôt, bisous.


Leave a Comment:

5 comments
Add Your Reply